Tipule des prairies

Tipule des prairiesLa tipule des prairies, Tipula paludosa Meigen ou « European crane fly » en anglais, est un insecte ravageur qui a été observé pour la première fois en 2002 dans les verts de golf de la région de la Chaudière-Appalaches. En 2008, des dommages importants ont été rapportés dans plusieurs champs de grandes cultures en Chaudière-Appalaches et en Estrie. D’autres cas ont depuis été rapportés, non seulement dans ces deux régions, mais également au Bas-Saint-Laurent, dans la région de la Capitale-Nationale et au Centre-du-Québec. Les grandes cultures attaquées par les larves de tipules sont les plantes fourragères (graminées et légumineuses), les céréales (blé, orge, avoine et seigle), les crucifères (canola) et, plus rarement, le maïs et le soya. Les grandes cultures semées sur un retour de prairies sont plus à risques d’être attaquées par cet insecte. Ce sont les larves de la tipule des prairies qui causent des dommages aux cultures en s’alimentant des racines, des graines en germination et des parties aériennes près du collet. Puisque les superficies de grandes cultures affectées par la tipule des prairies sont très faibles en Amérique du Nord, et à cause des coûts élevés pour obtenir l’homologation d’un insecticide, il n’existe actuellement aucun insecticide homologué contre ce ravageur dans les grandes cultures annuelles.

Le RAP Grandes cultures effectue le dépistage des larves de la tipule des prairies depuis 2008 par des échantillonnages de sol au printemps et à l’automne dans des champs sélectionnés ayant déjà fait l’objet d’infestations. Cette surveillance permet de suivre annuellement la dynamique des populations et d’informer les intervenants sur les risques potentiels de dommages aux cultures causés par les larves qui s’alimentent de la fin avril au mois de juin.

  • Aucune capture