Publications

L’utilisation de voies d’accès pour l’application de fongicides

Auteurs

Yves Dion, Serge Fortin, Martin Lauzon

Auteur pour correspondance : Yves Dion

Date de publication :

Mots clé : blé, fusariose, orge, Bulletin, régie, phytopathologie

Résumé

En culture de céréales à paille, l’utilisation de voies d’accès, appelées « tramlines » en anglais, remonte au début des années quatre-vingt. Il s’agissait d’une pratique peu répandue chez nous et chez les producteurs nord-américains en général. La situation est différente en Europe où cette technique est largement répandue et intensément utilisée depuis plusieurs décennies. L’utilisation de voies d’accès est une pratique qui présente des avantages importants dans certaines situations et elle gagne en popularité depuis les dernières années. C’est actuellement le cas avec l’utilisation de fongicides contre la fusariose de l’épi du blé qui sont appliqués à des stades avancés de développement du blé. Il y a environ vingt ans, au Québec, on a connu l’utilisation des voies d’accès pour répondre aux pratiques de cultures intensives qui faisaient usage de raccourcisseurs de paille, d’applications foliaires d’engrais et de fongicides contre les maladies foliaires. Le contexte économique peu favorable qui a suivi cette période a réduit considérablement l’intérêt pour ces pratiques.