Projets

Lutte intégrée contre les insectes ravageurs du canola dans l’Est du Canada

Couverture

Domaine : Projet-Entomologie

Chef de projet : Geneviève Labrie

Collaborateurs : A. Vanasse (U. Laval) D. Pageau (AAC-Normandin) Laima Kott (U. Guelph) Christina Noronha (AAC-Charlottetown)

Site des travaux : St-Mathieu-de-Beloeil

Début : 2010 | Fin : 2012

Mots clé :

Objectifs

Ce projet permettra d’élaborer une stratégie globale de lutte contre les différents insectes ravageurs du canola dans l’Est du Canada.

L’obtention de lignées de canola adaptées à nos conditions permettra de mettre sur le marché à moyen terme des cultivars résistants au charançon de la silique.

L’établissement de pratiques culturales qui permettront de prévenir les infestations des ravageurs permettra aux producteurs de générer un plus grand rendement et des revenus plus intéressants.

L’identification d’agents de lutte biologique présents dans les champs de canola permettra d’élaborer à moyen terme des programmes de lutte biologique et de fournir des moyens de lutte alternatifs aux producteurs, qui permettraient de réduire l’utilisation d’insecticides et de diminuer l’impact sur la santé environnementale et humaine.

L’établissement de seuil d’intervention spécifiques aux conditions de croissance du canola dans l’Est du Canada permettra d’utiliser les insecticides lorsque nécessaire, de générer des gains de rendements et permettre aux producteurs d’assurer la rentabilité de cette culture.

L’élaboration d’une stratégie de lutte intégrée contre les ravageurs du canola permettra d’informer les producteurs sur la gestion des ravageurs et les inciter à utiliser le canola dans leurs rotation afin d’augmenter la production de cette culture dans l’Est du Canada.

Réalisations

L’objectif général du projet est de développer une stratégie de lutte intégrée contre les ravageurs du canola dans l’Est du Canada. Les objectifs spécifiques sont :

  1. développer des cultivars résistants au charançon de la silique;
  2. développer des pratiques culturales qui aident à prévenir et à contrôler les infestations d’insectes ravageurs du canola;
  3. évaluer l’incidence du contrôle biologique naturel du charançon de la silique et de la fausse-teigne des crucifères;
  4. déterminer les seuils économiques d’intervention contre les insectes ravageurs du canola.