Projets

Essais de traitements fongicides à la sortie des soies dans la culture de mais-grain

Domaine : Projet-Régie des cultures

Chef de projet : Gilles Tremblay

Collaborateurs : Sylvie Rioux

Site des travaux : Saint-Mathieu-de-Beloeil et L’Assomption

Début : 2009 | Fin : 2011

Mots clé :

Résumé

En général, l’utilisation des 4 fongicides a effectivement permis d’obtenir de meilleurs rendements comparativement aux parcelles non traitées. L’augmentation des rendements a toutefois été très variable selon les études. Les auteurs de cette vaste étude ne proposent pas d’utiliser ces fongicides sur une base régulière si la pression des maladies est faible, ce qui semble le cas selon les résultats de notre étude réalisée au Québec. Toujours selon ces auteurs américains, l’utilisation de ces fongicides sur le maïs-grain pourrait être recommandée et rentable si la sévérité des maladies est supérieure à 5 % en l’absence de fongicides, si le prix du grain est élevé et le coût de l’application est faible et si il y a des doutes raisonnables que le rendement pourrait être plus faible sans l’application du produit. Bien même que toutes ces conditions soient remplies, il demeure très peu probable, selon ces auteurs, qu’un producteur réalise un quelconque profit en appliquant un fongicide à la sortie des croix du maïs-grain et ce, quel que soit le site retenu ou l’année.