Projets

Distribution, incidence et contrôle naturel du méligèthe des crucifères dans le canola

Couverture

Domaine : Projet-Entomologie

Chef de projet : Geneviève Labrie

Collaborateurs : P. Mason (AAC – Ottawa), C. Vincent (AAC – St-Jean-sur-Richelieu), É. Lucas (UQAM)

Site des travaux : CÉROM, producteurs de canola (Québec, Ontario)

Début : 2012 | Fin : n/d

Mots clé : Brassicogethes viridescens, mauvaises herbes

Problématique

Le canola est une culture en expansion au Québec, dû à la demande plus importante en biodiesel, au prix plus élevé et à la capacité accrue de broyage. En 2011, les superficies de canola projetées étaient 30 à 40% plus élevées qu'en 2010.  Une enquête effectuée en Ontario et au Québec en 2000 et 2001 avait permis d’observer pour la première fois la présence du méligèthe des crucifères, Brassicogethes viridescens (Coleoptera : Nitidulidae) dans quelques champs du Québec (Mason et al. 2003). Une enquête effectuée dans 71 champs de canola en 2009 et 2010 a permis de démontrer que cet insecte était maintenant présent dans la plupart des régions du Québec, à part en Abitibi-Témiscamingue (Labrie et al. 2010). De plus, ce ravageur était plus abondant au Lac-St-Jean, une des principales régions productrices de canola. Toutefois, cette étude était concentrée principalement sur la distribution et l'incidence du charançon de la silique et le dépistage était effectué durant la floraison. Les études européennes démontrent que  le méligèthe est présent en grande quantité avant la floraison, au stade bouton floral (Ekbom 1995; Free et Williams 1978). De plus, une expansion de cet insecte et des dommages ont été observés dans certains pays européens lorsque les superficies cultivées en canola ont augmenté.

Objectifs

Aucune information n’est disponible au Québec concernant la méthode et le moment de dépistage, l’abondance et les dommages occasionnés par ce nouveau ravageur ainsi que la présence d’ennemis naturels. L’enquête entomologique effectuée en 2009 et 2010 a permis de mettre à jour une nouvelle problématique entomologique en émergence dans le canola. Afin de mieux cerner l’importance de cet insecte dans cette culture au Québec, il est toutefois nécessaire de 1) déterminer la distribution et l'importance des dommages causés par ce nouveau ravageur du canola; 2) évaluer les méthodes de dépistage; 3) déterminer la présence d’ennemis naturels, notamment les parasitoïdes indigènes ou exotiques.