Projets

Effet du paysage agricole sur le puceron du soya

Couverture

Domaine : Projet-Entomologie

Chef de projet : Geneviève Labrie, : É. Lucas (UQAM)

Collaborateurs : MAPAQ

Site des travaux : Montérégie Est et Ouest

Début : 2010 | Fin : n/d

Mots clé : Aphis glycines, composition, configuration, landscape, soybean aphid

Problématique

La composition et la configuration du paysage peut influencer la colonisation, l’abondance et l’incidence des insectes ravageurs. Le puceron du soya est un insecte ravageur du soya arrivé au Québec en 2001. Des données du Réseau d’Avertissements phytosanitaires prises depuis 2004 nous permettent de comprendre les paramètres du paysage agricole qui ont influencé la colonisation de cet insecte dans le paysage agricole québécois, particulièrement en lien avec la présence de son hôte hivernal, le nerprun, et la composition en grandes cultures (maïs, soya).

Objectifs

L’objectif de ce projet était de déterminer quelles structures du paysage influencent l’abondance en pucerons du soja dans les champs, et ce, depuis son arrivée au Québec jusqu’en 2012, soit sur une période d’environ 10 ans. L’étude incluait également l’analyse des populations d’ennemis naturels. Les données entomologiques provenaient d’une étude de maîtrise (2002-2003), des archives du Réseau d’Avertissement Phytosanitaires (2004-2009) et de données prises sur le terrain (2010-2012).