Projets

Influence des stades de récolte sur la quantité et la qualité de la fibre du chanvre industriel à vocation textile

Couverture

Domaine : Projet-Plantes bio-industrielles

Chef de projet : Olivier Lalonde, Logistik Unicorp

Collaborateurs : Gilles Tremblay

Site des travaux : CÉROM, Notre-Dame-de-Lourdes

Début : 2013 | Fin : n/d

Mots clé : fibre naturelle, Chanvre industriel

Résumé

Le coton, généralement utilisé comme matière première dans la confection de vêtements, a subit une augmentation considérable de son coût d’achat. Il est passé de 0,88 $/kg en février 2009 à 4,73 $/kg en février 2011. Par conséquent, les industries textiles québécoises sont particulièrement intéressées à remplacer le coton par d'autres fibres naturelles, tel que le chanvre industriel, dont les ressources seraient à proximité et à plus faible coût. Au Canada, le chanvre est généralement cultivé pour ses graines, étant donnée son fort potentiel oléagineux et la richesse de son huile, plutôt que pour la qualité de sa fibre. L'intérêt grandissant pour le chanvre oléagineux a initié l'acquisition de connaissances (taux de semis, fertilisation, date de semis) nécessaires à une bonne implantation de cette culture sous nos latitudes. Par contre, les cultivars textiles et oléagineux ne se récoltent pas aux mêmes stades phénologiques. Le chanvre oléagineux requiert la maturité physiologique de la plante pour le récolter. Pour sa part, le chanvre textile se récolte avant la sénescence complète des plants, afin d'obtenir une fibre de qualité comparable au coton. La plus haute qualité en fibre de chanvre est obtenue lorsque le rapport fibre longue sur fibre totale est élevé. À l'heure actuelle, il existe peu ou pas d'outils visuels ou de mesures permettant aux producteurs agricoles d'identifier facilement la période de récolte où l'optimal entre qualité et quantité de fibre serait atteint, afin de répondre aux exigences de l'industrie. Dès lors, il est essentiel d'identifier ou de développer de tels outils, qui contribueraient à l'essor de cette culture au Québec.

Objectifs :

  1. Caractériser et quantifier les attributs des fibres retrouvées dans la tige de chanvre;
  2. mettre en relation les caractéristiques techniques de la fibre et les caractéristiques phénologiques à l'échelle du plant et du champ de chanvre;
  3. identifier l'optimum à atteindre entre qualité et quantité de la fibre longue.