Chercheur en biosurveillance

Description

Dans le cadre de ses fonctions, le chercheur en biosurveillance développera et conduira ses propres projets de recherche tout en travaillant en collaboration avec l’équipe du CEROM et des autres organisations. La personne choisie devra adapter son travail en fonction des activités de surveillance phytosanitaire des grandes cultures.

Nature du travail

Relevant de la directrice administration, le chercheur en biosurveillance a pour principal mandat de :

  • Réaliser des projets en surveillance des ennemis des cultures en appui au Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) ;
  • Développer et réaliser des projets de recherche répondant aux priorités des producteurs agricoles, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et de l’Industrie tout en étant en lien avec les orientations gouvernementales en matière de gestion intégrée des ennemis des cultures ;
  • Développer son expertise dans les différents réseaux de veille quant à l’évolution des ennemis des cultures ;
  • Créer de nouvelles approches et stratégies permettant la détection et le suivi des populations des ennemis des cultures ainsi que de nouveaux outils de diagnostic ;
  • Innover en utilisant et en développant des technologies novatrices en termes de surveillance phytosanitaire dans les grandes cultures ;
  • Participer activement dans la modernisation des façons de faire de la surveillance des cultures basé sur la biosurveillance ;
  • Réaliser des projets mesurant l’impacts des changements climatiques sur la dynamique des populations des ennemis des cultures ;
  • Développer, en collaboration avec les autres chercheurs du CÉROM et autres partenaires, de nouvelles stratégies d’intervention en appui à la gestion intégrée des ennemis des grandes cultures ;
  • Effectuer des demandes de subventions en lien avec les projets de recherche ;
  • Assurer le transfert de connaissances par des communications scientifiques (articles, affiches, présentations, etc.) auprès de la communauté scientifique ;
  • Assurer le transfert de connaissances des résultats de recherche par des communications et des activités de vulgarisation auprès de partenaires (producteurs, conseillers des différents Groupe conseils, etc.) ;
  • Fournir une information juste et rapide aux producteurs agricoles du Québec ;
  • Intégrer les valeurs du développement durable dans ses activités de recherche ;

Compétences recherchées

Vous devez posséder une formation universitaire de 2e ou 3e cycle dans un champ de spécialisation appropriée ainsi qu’une expérience pertinente. Vous êtes reconnu pour votre vision stratégique tout en demeurant une personne de « terrain ». Vous avez un excellent français parlé et écrit et maîtrisez l’anglais. Le poste est situé à Saint-Mathieu-de-Beloeil.

Si ce défi vous intéresse, veuillez faire parvenir votre curriculum vitae et une lettre de motivation avant le 10 août 2017 à l’adresse suivante : cerom@cerom.qc.ca.


Le CEROM souscrit au principe d’accès à l’égalité en emploi. Seules les personnes considérées pour une entrevue seront contactées. L’utilisation du masculin ne sert qu’à alléger la lecture.



CAPTCHA

captcha
Inscrire Captcha