Médias

Paru dans GRAINS de mai 2016,
Ulilisation des fongicides foliaires en grandes cultures.

Les pertes causées par les organismes pathogènes dans les cultures à travers le monde sont relativement stables depuis les années 1940. Les maladie, les ravageurs et les mauvaises herbes contribuent dans des proportions similaires aux pertes dans l'ensembles des cultures, qui ont varié de 31 à 37 %, de 1940 à 1989. Ce constat a peu changé depuis 1989.


 

Vous pouvez consulter l'article complet dans GRAINS, un supplément de La terre de chez nous de mai 2016, à la page 18.