Malherbologie

PissenlitUne mauvaise herbe est une plante annuelle ou vivace qui, à l’endroit où elle se trouve, est indésirable et affecte le rendement et la qualité des cultures. La malherbologie (« weed science » en anglais) est la science des mauvaises herbes. C’est une discipline scientifique qui a pour objet l’étude des mauvaises herbes et des moyens pour réduire leur incidence sur la production agricole. L’adoption de la gestion intégrée des ennemis des cultures (méthode décisionnelle regroupant toutes les techniques nécessaires pour réduire les populations d’organismes nuisibles de façon efficace et économique, dans le respect de la santé et de l’environnement) est primordiale dans le contexte actuel où la visée est de réduire les risques pour la santé et l’environnement associés à l’utilisation des pesticides en milieu agricole.
L’arrivée de plantes exotiques envahissantes, le développement de mauvaises herbes résistantes à un ou des modes d’action, le développement et l’adoption de moyens alternatifs de lutte et de stratégies d’utilisation de pesticides en faible quantité ou à risques réduits sont quelques-uns des grands défis actuels de cette discipline.

Notre leader de l'équipe de phytoprotection malherbologie :

Couverture

Détection et répartition de la folle avoine et de la petite herbe à poux résistantes à des herbicides au Saguenay–Lac-Saint-Jean…

Depuis le début des années 1980, un nombre grandissant de mauvaises herbes résistantes aux herbicides a été confirmé au Québec. À partir des années 2000, la petite herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia) résistante aux herbicides...

Couverture

Évaluation de différents moyens de désherbage contre l’ériochloé velue

L’ériochloé velue (Eriochloa villosa), originaire d’Asie, est une graminée annuelle de grande taille, de la tribu des panicées (famille Poaceae). Cette plante a un métabolisme en C4 comme le maïs ...

Couverture

Développement de stratégies de désherbage pour optimiser l’implantation du panic érigé

Le panic érigé (Panicum virgatum L.), espèce pérenne herbacée à métabolisme en C4, présente un potentiel intéressant pour la production de biomasse agricole ...