Sylvie Rioux, agronome, Ph.D, phytopathologie des grains

Sylvie RiouxPossédant un baccalauréat en bio-agronomie, une maîtrise en phytogénétique et un doctorat en phytopathologie et phytogénétique de l'Université Laval, Mme Rioux a occupé diverses fonctions dans le milieu de la recherche dont celles d'attachée de recherche à l'Université Laval de 1995 à 1998 avant d'être embauchée par le CÉROM. Mme Rioux est en poste à Sainte-Foy. Elle est professeure associée à l'Université Laval.

Chercheuse en phytoprotection phytopathologie
T : 418 528-7896  |  F : 450 464-8767  |  sylvie.rioux@cerom.qc.ca

Couverture

Développement d’un modèle de prédiction du risque d’infection des épis des céréales par les Fusarium

Dans le cadre du projet, le modèle phénologique du blé a pu être complété et celui de l’orge a été développé. Ces modèles semblent plus précis et mieux adaptés au profil de développement des céréales en conditions normales...

Couverture

Lutte biologique à la fusariose de l’épi du blé par la culture intercalaire et usage d’agent biologique de contrôle

En général, le trèfle n’a pas diminué la teneur en DON des grains de blé récoltés en grands champs et en parcelles expérimentales. Le trèfle dépend de l’humidité du sol au printemps...

Couverture

Incidence des pratiques culturales sur les qualités panifiables et phytosanitaires du blé destiné à la fabrication de farines…

La culture du blé panifiable réalisée selon des pratiques agricoles biologiques ou sans intrant chimique gagne en popularité au Québec. Toutefois, les pratiques culturales doivent être optimisées...

Couverture

Évaluation de l’impact des traitements de semences néonicotinoïdes sur les ravageurs du semis et les paramètres agronomiques…

Les traitements de semence insecticides de la famille des néonicotinoïdes sont présentement utilisés sur la majorité des superficies semées en maïs, soya et canola, totalisant plus de 500 000 ha au Québec...

Couverture

Intégration du modèle fusariose au RAP

Le Réseau d’Avertissements Phytosanitaires (RAP) produit à chaque année des avertissements phytosanitaires pour évaluer le risque de la fusariose de l’épi dans la culture du blé.

Couverture

Développement de cultivars et de germoplasme de blé de printemps adaptés à la compétitivité des marchés de l’Est canadien

Le développement de la culture du blé dans l’Est canadien permet de combler des besoins de diversification des cultures et d’améliorer les séquences de rotation. ...