Sylvie Rioux, agronome, Ph.D, phytopathologie des grains

Sylvie RiouxPossédant un baccalauréat en bio-agronomie, une maîtrise en phytogénétique et un doctorat en phytopathologie et phytogénétique de l'Université Laval, Mme Rioux a occupé diverses fonctions dans le milieu de la recherche dont celles d'attachée de recherche à l'Université Laval de 1995 à 1998 avant d'être embauchée par le CÉROM. Mme Rioux est en poste à Sainte-Foy. Elle est professeure associée à l'Université Laval.

Chercheuse en phytoprotection phytopathologie
T : 418 528-7896  |  F : 450 464-8767  |  sylvie.rioux@cerom.qc.ca

Couverture

Évaluation pathologique des parcelles de céréales du Réseau grandes cultures du Québec

Les maladies foliaires des céréales peuvent causer des pertes de rendement chez les cultivars trop sensibles. Un bon moyen pour lutter contre ces maladies est d’utiliser des cultivars plus résistants...

Couverture

Combinaison de moyens de lutte pour contrer la fusariose de l’épi chez le blé et l’orge

La fusariose de l’épi est une maladie des céréales qui constitue un défi constant à la production de blé et d’orge au Québec. Son principal préjudice provient de la présence de mycotoxines dans les grains...

Couverture

Évaluation des lignées/cultivars d’orge et de blé inscrits dans le Réseau grandes cultures du Québec en regard de la fusariose

La fusariose de l’épi est la maladie des céréales qui cause le plus de tort aux producteurs les années qu’elle sévit. Cette maladie peut occasionner des pertes de rendement, mais son principal préjudice...

Couverture

Évaluation des lignées/cultivars de soya et de canola inscrits dans le Réseau grandes cultures du Québec en regard de la…

La pourriture à sclérotes, la maladie la plus fréquente actuellement au Québec dans le soya et qui sévit aussi dans le canola, est causée par le champignon Sclerotinia sclerotiorum...

Couverture

Évaluation de traitements de semences sans fongicide chez les céréales

Le projet avait pour but de trouver un traitement de semences pour l’orge et le blé qui serait acceptable en production biologique et efficace pour réduire la présence de Fusarium graminearum (Fg) et Bipolaris sorokiniana (Bs)...

Couverture

Évaluation de l’effet du glyphosate sur l’incidence de la fusariose de l’épi chez le blé et l’orge en parcelles expérimentales

L’ensemble des résultats indique que sous les conditions de culture du Québec, l’utilisation de glyphosate sur un précédent de soya ne cause pas d’augmentation...