Actualités

Service de détection de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides


Depuis 2014, le CÉROM offre un service de détection de la résistance des mauvaises herbes aux herbicides.

Lorsqu’un mauvais contrôle des mauvaises herbes est observé suite à un traitement herbicide, il est important de bien distinguer le phénomène de résistance d’un échec attribuable au traitement. Les éléments suivants peuvent vous permettre de soupçonner la présence de populations de mauvaises herbes résistantes à des herbicides :

  • Une seule espèce parmi toutes celles visées par le traitement a résisté à ce dernier;
  • Présence de plants affectés par le traitement mais semblant survivre à celui-ci;
  • Les mauvaises herbes non contrôlées sont distribuées selon un patron aléatoire et sont présentes de façon isolée ou en îlots;
  • Utilisation répétée d’herbicides appartenant au même groupe au cours des dernières années.

Dans le cas où vous avez obtenu un mauvais contrôle des mauvaises herbes au cours de la saison de cultures 2017 et que vous suspectez de la résistance, vous pouvez nous faire parvenir un échantillon de graines selon la méthode d’échantillonnage suivante, accompagné du formulaire de demande dûment complété. La confidentialité des producteurs concernés sera assurée.

Ce service est offert gratuitement grâce à une aide financière du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, en vertu de l’entente Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

Marie-Édith Cuerrier, agronome, M. Sc.
Chercheuse en malherbologie, CÉROM